incorruptible

incorruptible [ ɛ̃kɔryptibl ] adj.
XIVe; bas lat. incorruptibilis
1(Choses) Qui n'est pas corruptible. inaltérable, inattaquable. Bois incorruptible. imputrescible. « j'aime l'or. Chaud, froid, clair, sombre, incorruptible » (Cocteau, « Les Dames du bois de Boulogne », film).
2(XVIIe) (Personnes) Qui est incapable de se laisser corrompre, séduire pour agir contre son devoir. honnête, intègre. Fonctionnaire, juge incorruptible.
N. Un, une incorruptible. « L'Incorruptible », surnom de Robespierre. (trad. de l'angl., répandu par une série télévisée) Les incorruptibles : les agents fédéraux américains. — Adv. INCORRUPTIBLEMENT .
⊗ CONTR. Corruptible, corrompu.

incorruptible adjectif (latin médiéval incorruptibilis) Qui n'est pas susceptible de se corrompre, de se décomposer : Un bois rendu incorruptible à l'humidité.incorruptible (synonymes) adjectif (latin médiéval incorruptibilis) Qui n'est pas susceptible de se corrompre, de se décomposer
Synonymes :
- inaltérable
Contraires :
incorruptible adjectif et nom Qui ne se laisse pas corrompre, que l'on ne peut entraîner à agir contre son devoir, sa conscience, notamment par l'offre d'avantages matériels : Magistrat incorruptible.incorruptible (citations) adjectif et nom Bible Oui, Dieu a créé l'homme incorruptible, il en a fait une image de sa propre nature. Ancien Testament, Livre de la Sagesse II, 23 Commentaire Citation empruntée à la « Bible de Jérusalem ». ● incorruptible (expressions) adjectif et nom L'Incorruptible, surnom donné à Robespierre.

incorruptible
adj. et n.
d1./d Non sujet à la corruption, à l'altération. Matière incorruptible.
d2./d Fig. Incapable de se laisser corrompre pour agir contre ses devoirs. Magistrat incorruptible.
|| Subst. Robespierre était surnommé "l'Incorruptible".

⇒INCORRUPTIBLE, adj.
A. — 1. [En parlant d'un corps, d'une substance] Qui n'est pas corruptible. Synon. imputrescible, inaltérable, inattaquable. Un bois léger, mais incorruptible, et qu'on disait impossible à rompre (NODIER, Fée Miettes, 1831, p. 117). La pierre seule a permis le contact des fleuves. Plus incorruptible que le bois et moins exposée aux incendies (VIDAL DE LA BL., Princ. géogr. hum., 1921, p. 153) :
1. Qu'ai-je à faire ici, vivant, parmi ces marbres incorruptibles? Moi, périssable, moi, dont le corps se dissoudra, qu'ai-je à faire ici dans l'éternité?
SAINT-EXUP., Terre hommes, 1939, p. 227.
Domaine relig. Les corps célestes ne sont-ils pas incorruptibles et immortels? (MÉNARD, Rêv. païen, 1876, p. 77). D'avance il goûta l'accord de leur chair glorifiée. O lumière où s'appelleront leurs corps immortels, leurs corps incorruptibles! (MAURIAC, Baiser lépreux, 1922, p. 186).
2. [En parlant d'un inanimé abstr.] Qui ne peut cesser d'être, qui n'est pas susceptible de s'altérer. Synon. éternel, immuable, impérissable. La poésie est comme un corps glorieux, sous lequel la pensée demeure incorruptible et reconnaissable (OZANAM, Philos. Dante, 1838, p. 54). L'universalité des intelligences (...) a cru, d'une foi incorruptible, à la réalité du vrai (LACORD., Conf. de N.-D., 1848, p. 138).
B. — [En parlant d'une pers.; p. méton., d'une qualité, d'une disposition] Qui ne peut être détourné de son devoir, qui est d'une intégrité absolue. Synon. droit, honnête, intègre, probe. Quand un peuple ne croit plus à l'intégrité incorruptible de ses juges, tout chancelle dans sa conscience (CLEMENCEAU, Vers réparation, 1899, p. 68). Je pensais que vous seriez l'honneur de ma vie, pure, incorruptible, la source cachée de l'innocence et de la foi (CLAUDEL, Violaine, 1901, II, p. 603). Les juges anglais jugent vite et bien. Ils sont incorruptibles (MORAND, Londres, 1933, p. 258) :
2. Prétendre que les mandataires du peuple, les ministres de la justice, les administrateurs publics ne soient que des représentants incorruptibles, des juges intègres, des agents fidèles, (...) c'est vouloir que les hommes renoncent à leurs préjugés et à leurs passions...
MARAT, Pamphlets, Appel à la Nation, 1790, p. 154.
Incorruptible à (qqn, qqc.). Incorruptible aux sacristains, aux valets de chiens et aux danseuses (HUGO, Misér., t. 2, 1862, p. 17).
Emploi subst. Des hommes incorruptibles, eh bien, gn'y en a pas. Moi, je n'en ai jamais vu. Le tout, c'est de trouver le joint des prétendus incorruptibles. Gn'y en a, c'est l'argent (DUHAMEL, Passion J. Pasquier, 1945, p. 84).
L'incorruptible (surnom de Robespierre). Robespierre se faisait appeler « l'incorruptible ». Il y avait donc des corrompus? (BAINVILLE, Hist. Fr., t. 2, 1924, p. 85). M. Rohner ressemble à Robespierre. J'imagine que l'incorruptible devait parler ainsi, de cette même voix obstinée, glacée, qui jamais ne monte d'un ton et ne déraille jamais (DUHAMEL, Maîtres, 1937, p. 94).
Prononc. et Orth. : []. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. [XIIIe s. d'apr. BL.-W.1-5] XIVe s. choses incorruptibles (ORESME ds MEUNIER, Oresme, p. 170, s.v. corrompance); 1549 au fig. incorruptible postérité (J. DU BELLAY, Deffense et illustration, éd. H. Chamard, p. 136). Empr. au lat. chrét. incorruptibilis « qui ne peut être détruit, immuable, inaltérable ». Fréq. abs. littér. : 265. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 363, b) 349; XXe s. : a) 303, b) 446.
DÉR. Incorruptiblement, adv., rare. D'une manière incorruptible. Même la photographie que nous croyons incorruptiblement objective nous trompe très probablement (MAETERL., Gde loi, 1933, p. 187). []. 1re attest. 1551 (DES AUTELS, Replique à Meigret, A. M. de Saintautost ds HUG.); de incorruptible, suff. -ment2.
BBG. — QUEM. DDL t.11.

incorruptible [ɛ̃kɔʀyptibl] adj. et n.
ÉTYM. Mil. XIVe; lat. incorruptibilis « indestructible, inaltérable », de in- (→ 1. In-), et corruptibilis. → Corruptible.
1 (Choses). Qui n'est pas corruptible, ne peut se corrompre, se putréfier. Imputrescible, inaltérable, inattaquable. || Bois incorruptible (→ Enterrer, cit. 11).
1 (…) Et du grand Dieu, dont l'essence est entière,
Incorruptible, immortelle (…)
Ronsard, la Franciade, IV.
2 (…) de grandes forêts de chênes verts, noueux, vivaces, incorruptibles, capables de résister aux soleils et aux pluies de tous les mondes et qui sont d'une grande ressource pour notre belle marine française.
Th. Gautier, Souvenirs de théâtre…, p. 5.
3 Il faut que vous étonniez la science par quelque nouvelle synthèse, que vous attaquiez l'atome, que vous recherchiez s'il est aussi incorruptible qu'on le croit.
Renan, Dialogues et Fragments philosophiques, À M. Berthelot, Œ., t. I, p. 548.
(XVIe). Par anal. Vx. Inaltérable, immuable. || La syntaxe incorruptible du français (→ Clarté, cit. 10).
2 (XVIIe; personnes). Qui est incapable de se laisser corrompre, séduire, pour agir contre son devoir. Honnête, intègre (→ Gouvernement, cit. 25). || Fonctionnaire, juge incorruptible. || Témoin, policier incorruptible.
4 Pour ton propre intérêt sois juge incorruptible (…)
Corneille, Héraclius, III, 2 (1647).
5 Reinach avait acheté trop d'hommes pour admettre qu'il en restât d'incorruptibles.
M. Barrès, Leurs figures, p. 89.
N. (Un, une incorruptible).N. m. || L'Incorruptible, surnom de Robespierre. || L'Incorruptible ou le Véritable Ami du peuple, journal (1790).Les incorruptibles (trad. de l'angl., répandue par une série télévisée) : les agents fédéraux américains.
6 Robespierre se faisait appeler « l'incorruptible ». Il y avait donc des corrompus ?
J. Bainville, Hist. de France, XVI, p. 376.
Par ext. || Esprit impénétrable (cit. 10) et incorruptible. || Probité incorruptible (→ Filial, cit.).
CONTR. Corruptible, périssable, putrescible. — Corrompu.
DÉR. Incorruptibilité, incorruptiblement.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Incorruptible — In cor*rupt i*ble, a. [L. incorruptibilis: cf. F. incorruptible. See {In } not, and {Corrupt}.] [1913 Webster] 1. Not corruptible; incapable of corruption, decay, or dissolution; as, gold is incorruptible. [1913 Webster] Our bodies shall be… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • incorruptible — adjetivo 1. Que no se puede corromper o pudrir: cuerpo incorruptible. El brazo incorruptible de Santa Teresa se guarda en Alba de Tormes. 2. Que no se puede corromper o sobornar: juez incorruptible. Sinónimo: insobornable …   Diccionario Salamanca de la Lengua Española

  • incorruptible — Incorruptible. adj. de tout genre. Qui n est pas sujet à corruption. Il n y a que les substances spirituelles qui soient incorruptibles. Il signifie fig. Qui est incapable de se laisser corrompre pour agir contre son devoir. Un Juge incorruptible …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Incorruptible — In cor*rupt i*ble, n. (Eccl. Hist.) One of a religious sect which arose in Alexandria, in the reign of the Emperor Justinian, and which believed that the body of Christ was incorruptible, and that he suffered hunger, thirst, pain, only in… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • incorruptible — (adj.) mid 14c., in a physical sense, from M.Fr. incorruptible (14c.), or directly from L.L. incorruptibilis, from in “not” (see IN (Cf. in ) (1)) + corruptibilis (see CORRUPTIBLE (Cf. corruptible)). From 1660s in a moral sense. Related:… …   Etymology dictionary

  • incorruptible — I adjective above suspicion, blameless, dependable, ethical, faultless, guiltless, having integrity, high principled, honest, honorable, impeccable, incorruptus, inculpable, integer, irreproachable, just, meritorious, moral, reliable, reputable,… …   Law dictionary

  • incorruptible — [adj] honest, honorable above suspicion, imperishable, indestructible, inextinguishable, just, loyal, moral, perpetual, persistent, pure, reliable, straight, trustworthy, unbribable, undestroyable, untouchable, upright; concepts 485,545 Ant. bad …   New thesaurus

  • incorruptible — (Del lat. incorruptibĭlis). 1. adj. No corruptible. 2. Que no se puede pervertir. 3. Muy difícil de pervertir …   Diccionario de la lengua española

  • incorruptible — ► ADJECTIVE 1) not susceptible to corruption, especially by bribery. 2) not subject to death or decay. DERIVATIVES incorruptibility noun …   English terms dictionary

  • incorruptible — [in΄kərup′tə bəl] adj. [ME incorruptyble < LL (Ec) incorruptibilis] 1. that cannot be corrupted, esp. morally 2. not liable to physical decay incorruptibility n. incorruptibly adv …   English World dictionary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.